nous écouter |

Le père James Manjackal en direct sur les ondes de Radio Maria France

06/11/2020

Partagez on Social Media

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Lire Aussi

Podcast

Né le 18 avril 1946 à Cheruvally, Kottayam, au Kerala dans le sud de l’Inde et ordonné prêtre de la Congrégation des Missionnaires de Saint François de Sales le 23 avril 1973, le père James Manjackal est membre du Renouveau charismatique, un mouvement de l’Eglise catholique né après le concile Vatican II. Le père Manjackal a été choisi en 2016 par le pape François pour être Missionnaire de la Miséricorde divine, une mission d’évangélisation à travers plus de 103 pays dans le monde.

Durant ces 26 dernières années comme missionnaire, il a  dû faire face à de nombreuses épreuves et souffrances : il a été kidnappé par les siens, à plusieurs reprises il a été arrêté et emprisonné dans les pays du Golfe. Tout cela l’a, cependant, conforté dans sa foi et comme fidèle serviteur du Seigneur et de l’Eglise. Plusieurs fois, il s’est mis au service de l’équipe régionale et nationale du Renouveau Charismatique Catholique (RCC).

Il réside actuellement à Mermier Bhavan, Bangalore poursuivant son ministère d’évangélisation parmi les chrétiens et les non-chrétiens en Inde et à l’étranger. Il fait de nombreux  voyages d’évangélisation dans le monde à travers plus de 20 pays sur tous les continents, prêchant des retraites, animant des congrès  et des sessions de guérison, conduisant des écoles d’évangélisation et des missions de conversion dans les Pays du Golfe.

Voici une touchante témoignages du père James ManjackalExtrait, extrait du livre J’ai vu l’Éternité:

 

«(…) Pendant que la Vierge-Marie me parlait, Saint-Joseph me regardait avec un doux sourire. Je voyais en lui un parfait gentleman. Il ne me disait rien. Je méditais sur sa grande foi en Dieu lorsqu’il a cru aux messages qui lui ont été donnés par les anges dans divers rêves, et sur son grand amour pour Marie.

Je me suis agenouillé devant lui, il posa sa main sur ma tête et il pria pour moi. Je me suis senti rempli de l’amour de Dieu et je reçus un courage extraordinaire, celui d’endurer n’importe quelle souffrance pour la cause de l’Évangile.»